Zum Hauptinhalt springen

11 000 signatures pour une traversée du lac

La droite a fait aboutir son initiative pour défendre le principe d’une grande traversée.

Les initiants apportent les cartons de signatures. Tout à gauche, Alain-Dominique Mauris, président du PLR. Il est accompagné notamment de Daniel Zaugg, 3e depuis la gauche, Sébastien Desfayes, président du PDC, 2e depuis la droite, et Nathalie Hardyn, directrice adjointe de la CCIG, tout à droite.
Les initiants apportent les cartons de signatures. Tout à gauche, Alain-Dominique Mauris, président du PLR. Il est accompagné notamment de Daniel Zaugg, 3e depuis la gauche, Sébastien Desfayes, président du PDC, 2e depuis la droite, et Nathalie Hardyn, directrice adjointe de la CCIG, tout à droite.

Les partisans d’une traversée du lac voient la vie en rose. Ils ont récolté 11 700 signatures en faveur d’un ouvrage autoroutier, à réaliser si possible en 2030. Ce lundi matin, ils ont déposé leurs paraphes au Service des votations. Ils espèrent que le peuple votera d'ici une année.

«Cette initiative permettra aux Genevois de se prononcer sur le principe d’un tel ouvrage. C’est le bon moment pour le faire», a commenté Alain-Dominique Mauris, président du Parti libéral-radical (PLR). «Un oui des Genevois permettra à nos élus à Berne de parler d’une seule voix, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui», a poursuivi Daniel Zaugg, député PLR.

Um diesen Artikel vollständig lesen zu können, benötigen Sie ein Abo.